jeudi 25 mai 2017

Inondations

Depuis ce matin, 7h30, pendant 2 heures, il est tombé une quantité d'eau impressionnante. Ces pluies diluviennes ont bouché les caniveaux et le niveau est monté : au réveil, pas loin d'un mètre d'eau dans la rue, devant les portes : on ne peut plus sortir, on a une piscine - sale - à domicile, la voiture nage déjà !
Heureusement, la voiture est garée en côte, le nez en l'air ! Mais l'eau était au niveau, à l'avant des phares, à l'arrière plus haut que le coffre, d'où le remplissage de l'habitacle... Vidage, rinçage, lavage, essorage des coffre, sièges, boites-à-gants..., séchage des sièges, cartes... Nettoyage interne complet nécessaire !
Il aurait fallu une grande pirogue, une grosse planche à voile pour mettre voiture, chienne, perroquet, tortues...
Et la prochaine fois, l'eau arrivera dans la maison ? Il ne manquait que 2 ou 3 heures comme celles de ce matin et le niveau arrivait au pas de porte...  

lundi 22 mai 2017

Repos absolu...

Donc, les derniers résultats - pas trop bons sans être trop terribles et affolants - ayant décrit une hépatite médicamenteuse - avec tout ce que j'ai avalé comme pilules contre le paludisme, pas étonnant ! -, je prends soin de moi, je mange "sain et bio" et je me repose.
Photos prises sur le net, car je les trouve belles ! On dirait du papier-reliure... 
=> Samedi : Moïse m'accompagne au Salon "Exposition-Vente" d'Artisans organisé par l'Association Internationale pour les Femmes de Côte d'Ivoire.
J'y rencontre beaucoup de parents d'élève, d'amis et de collègues. Je continue aussi ma collection de coussins, qui ornent les canapés du salon, les chaises et...
Bref, il y en a partout !
Ensuite, le repos s'impose car mon état décline vite : fatigue, céphalées, vertiges, migraine ophtalmique, aigreur d'estomac...
=> Dimanche : après une bonne grasse matinée, j'accompagne Moïse sur son projet-photos. Pour une amie, Virginie dont c'est l'anniversaire, il pose avec d'autres potes.
Anniversaire fêté de Virginie, avec ses cadeaux !
Pose sous l'ombrelle "tout en argent !"
Sappé comme jamais...
Très bons moments, de travail, de partage et de fête.
=> lundi après-midi : un conseil des maîtres a lieu.
Comme je l'avais demandé au directeur, je quitte - et j'en suis ravi ! - :
$ la classe bilingue
=> Ma binôme quitte l'école et le pays, donc j'aurai dû "former" ma troisième nouvelle collègue : beaucoup de temps.
=> Je suis fatigué du travail avec 2 classes - corrections, carnets... doublés ! - sans trop de reconnaissances.
=> Une collègue est volontaire, donc je lui laisse la classe, sans regret, y ayant vécu quand même d'excellents moments !
$ le CM
=> L'ambiance du cycle 3 ne me plait plus, certains collègues aussi !
-$-
Pour l'année 2017/2018, sauf changements de dernière minute, j'aurai un CE2 "classique".
=> Les élèves, un peu jeunes mais déjà grands (LOL), correspondent à ma pratique même si je vais devoir les "tirer" vers l'autonomie et que les outils pédagogiques choisis ne me conviennent pas.
=> J'adapte les "us et coutumes" de ma classe au jeune âge des élèves de ce niveau.
=> Le contenu des programmes est sympathique.
=> Je retrouve des collègues de niveau sympas.
=> Je retrouve une classe, MA classe, gérant donc l'emploi du temps dans son intégralité, l'ambiance, pouvant remettre en place des pratiques ludiques abandonnées à cause des classes bilingues doubles...
Bref, je suis heureux !

lundi 15 mai 2017

Ecole fermée

Dans le stress actuel, le climat social tendu de ces jours derniers, les revendications, mutineries et tirs en l'air des militaires en colère, la fermeture de l'école - première fois depuis les incidents de janvier 2017 : gravité accrue, je pense ! - tombe bien : cela me fera un jour supplémentaire de repos et de récupération, après les deux crises de paludisme de mes congés passés, crises dont j'ai bien du mal à me remettre. Mon corps, mon organisme doivent en avoir ras-le-bol !
J'explique...
Depuis janvier 2017, même surement depuis bien avant, les anciens rebelles, soutenant le régime durant la crise de 2010/2011, intégrés dans les Forces Armées, ou, démobilisés et réinsérés dans la société civile, réclament salaires, primes et dus. En janvier, le Président accorde une prime de 12 millions de FCFA (18 293,88€) aux 8 500 concernés, mais pas aux autres : divisés, çà commence déjà à râler... La prime, avec l'état des caisses publiques, est payée en plusieurs fois : 5 millions versées immédiatement (en janvier), la suite mensualisée à partir de mai.
En mai, l'Etat annonce que ses caisses sont vides : le marché du cacao est en chute libre !!! Les premières manifestations commencent. Mais, les gradés, officiers supérieurs et généraux, demandent pardon, présentent des excuses publiques et refusent de toucher le solde des dus... sauf que leurs subalternes ne sont pas d'accord et se sentent trahis, par leur hiérarchie et les dirigeants : eux veulent le solde.
Les mutins se déploient dans les grandes villes du pays, tirent en l'air, bloquent les routes : déjà 6 blessés et 1 mort à Bouaké.
Pour contenir ce mouvement, l'Etat déploie les forces actives militaires dans les villes subissant ces crises.

Mais, contrairement aux mouvements de janvier 2017, les civils manifestent maintenant contre les mutins, en ayant marre de ces tensions et dangers dans les rues : les balles fusent, les rixes se multiplient !
Pour nous, l'appartement est entre 2 camps militaires d'Abidjan : on a les balles en stéréo, les mouvements de foule sur l'avenue devant la maison... mais on attend la suite, au calme, au repos !
Moïse prend des précautions : pleins du scooter et de la voiture, pétrole pour les lampes...
Impression étrange de "déjà-vécu" !

dimanche 7 mai 2017

Présidentielle 2017

Pour le second tour, nous avions donc dans les starting-blocks...
Emmanuel MACRON VS Marie LE PEN
 En Marche ! VS Le Front National
A l'arrivée, nous "gagnons" Emmanuel MACRON pour 5 années à l'Elysée pour le meilleur et le pire !?!

samedi 6 mai 2017

Congés d'Avril

Après un week-end de Pâques, certes long mais surtout reposant (siestes, repos, rien et rien), une dernière semaine plus calme que les précédentes (réunions, livrets, tensions...), voici les derniers congés intermédiaires qui arrivent, avant ceux de l'été, enfin !
Dimanche 07
Projet "exposition de photographies" : Moïse et d'autres posent pour une amie : exposition à suivre !
Samedi 06
Sortie ludique à la plage de l'école de Moïse : première sortie pour moi également !
Maquis très sympa en bordure d'océan.
Tablée des 3 lascars - Moïse et ses potes - et du Papa !
Moïse et Abou en bord de mer, ne cherchant pas que les coquillages ! LOL
Petite promenade à cheval pour Moïse.
Tous les collègues de Moïse, de toutes les classes de chaque niveau de son école, se cotisent pour payer les bus, le maquis... La fête se déroule toute la journée : défilé de mode, élection de la Miss de la promotion, danses traditionnelles... repas, baignade !
Très festif, très jovial, et très surpremant de voir mon fils dans ce contexte là...
Mercredi 03 mai
=> Dans un havre de verdure, pour nous remercier d'avoir été présents et efficaces lors de son déménagement, ma binôme et amie Isabelle nous a invités, Moïse et moi, au restaurant : instant paisible, calme, amical et gastronomique, en ayant l'impression de déjeuner, non pas au centre-ville d'Abidjan, mais au milieu de la forêt équatoriale...
=> 33 bises à ma belle-soeur qui fête ce jour son anniversaire.
=> Débat du second tour "Macron/Le Pen" : 22h11 - heure française -, je zappe tellement ce débat est creux, irrespectueux et inaudible... L'une critique sans proposer, agressive ; l'autre propose sans critiquer, insipide !
Lundi 1er mai
Pour moi, la Fête des Travailleurs se déroulera dans le canapé, en phase "repos"... pendant que Moïse répare la voiture, qui a été - encore ! - abîmée hier ! Choc avec un taxi...
1er mai : fête du Travail ou fête des Travailleurs ?
En tout cas, tous n'ont pas passé une fête des Travailleurs "heureuse" : honteux et terrible que les "casseurs" n'aient que ce désir en tête... Quand on dit que "la violence est la parole des faibles !"...
Dimanche 30 avril
Pendant que Moïse pose pour le projet "photos" d'une de nos amies, je me repose et me soigne : seconde semaine de congés = seconde crise de paludisme !
J'ai donc de vrais nouveaux amis, qui ne me quittent plus... Et comme me le dit Moïse, "ils attendent toujours les vacances pour te rejoindre !"
De jeudi 27 à samedi 29
=> Surveillance du déménagement d'amis.
=> Belle amende pour un sens interdit mobile.
=> Petits restos sympas aux Deux-Plateaux".
Mercredi 26
=> Matinée à l'école (préparations, rangements...).
=> Courses et repos.
Dimanche 23
=> Vote : çà, c'est fait ! Après une heure d'attente, sur le trottoir devant le Consulat, mon choix était déjà fait : 3 minutes dans le bureau.
=> L'après-midi, avec ma dose de traitement de cheval, je reste vautré dans le canapé, devant la TV : sieste et repos au lieu d'accompagner Moïse dans son projet de photos.
=> Soirée "élections" : grosse déception et dilemme pour le second tour.
Samedi 22
=> Matinée à la clinique : je commence bien par une crise de paludisme et une nouvelle belle anémie - je fais bien les choses : malade pendant les vacances ! - : gros traitement pendant une semaine... Vive les vacances !
=> Repos, sieste...

Vendredi 21 Avril 2017
=> Repos et premier petit traitement/auto-médication.